Accueil

The crossing - Invictus

Nous sommes cinq amis désireux de découvrir le continent africain autrement que par les guides touristiques et les sentiers balisés. Nous avons créé l'association Ciné-Rêve dans le but de projeter des films dans les villages reculés d'Afrique. Le 1er avril prochain nous retrouverons notre matériel à Djibouti et nous sillonnerons les routes de l'Afrique le long du grand rift jusqu'au Cap .Tout au long de notre trajet nous proposerons des séances de cinéma aux villageois. Les soirées Ciné-Rêve sont avant tout du partage, du rire, des émotions.

 

   

 

Toutes les bonnes choses ont une fin !

Ca y est !  Nous voilà revenus en France ! après deux mois et demi passés sur le continent africain nous avons presque tous retrouvé le chemin du travail, non sans un pincement au cœur !

Des étoiles et des souvenirs plein la tête, l’heure du bilan est arrivée !

 l'équipe ciné-rêve lors d'une projection chez les Massaïs

L'équipe ciné-rêve lors d'une projection chez les Massaïs

 

Difficile de résumer en quelques lignes tant de bons moments… d’autant plus que chacun de nous avons des souvenirs différents et ne retiendrons pas tout à fait la même chose de ce magnifique périple.

Voilà cependant ce que nous pouvons dire…

Sur les 11 000 km parcourus, depuis les bananeraies Kenyanes jusqu’aux villages Zulu d’Afrique du Sud en passant par les peuples Massaï et les villages de pêcheurs du lac Malawi, le cinéma a exercé sa magie, nous permettant de découvrir autant de cultures différentes que de paysages magnifiques... Si nos spectateurs africains, ont toujours beaucoup apprécié le cinéma, nous avons très vite remarqué que nous-même étions source d’amusement et d’étonnement pour eux : ils ne se lassaient pas de nous observer et de commenter nos moindres faits et gestes. Nous voir ranger notre matériel, faire notre cuisine, installer nos tentes pour la nuit, etc… les intriguaient autant que les mimiques de « Charlot ».

projection au Mozambique projection en Tanzanie  projection au Malawi

Projections au Mozambique, au Malwi et en Tanzanie.... trois parmis tant d'autres ! (sous le signe de la Grande Ourse !!!!)



Des moments inoubliables

Ce projet nous a énormément apporté. Nous sommes arrivés avec du matériel de projection mais surtout une grande envie de partager et d’aller à la rencontre de l’Autre et nous pouvons affirmer que nous n’avons pas été déçus ! Nous n’oublierons jamais, par exemple, l’accueil des chefs de villages, très fiers de nous faire visiter leurs terres, de nous montrer leurs troupeaux de bétail, leurs cultures…  Lorsque les dialectes ne nous permettaient pas de tenir une discussion verbales, les gestes et les mimes prenaient le relais et étaient autant d’occasions de rires.

La spontanéité, l’accueil, la générosité, la joie de vivre de toutes les personnes que nous avons rencontrées nous ont donné une belle leçon de vie !!!!! Effectivement voir tout ce monde se contenter de si peu nous a bien fait réfléchir sur notre sort. Comme l'a si bien dit Giono "la richesse de l'homme est dans son cœur. C'est dans son cœur qu'il est le roi du monde. Vivre n'exige pas la possession de tant de choses."

       

 

Remerciements

Nous tenons à remercier particulièrement tous nos partenaires. Grâce à eux et à leur soutien nous avons pu vivre cet inoubliable périple en apportant le cinéma dans des villages africains très isolés.

Merci beaucoup à tous les expatriés qui nous ont accueillis pour un soir ou plus et qui nous ont énormément aidés tout le long de notre voyage par leurs conseils, leur expérience et leur connaissance des pays traversés.

Enfin un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenus, famille, amis, collègues de travail, etc… votre présence à notre côté dans les moments un peu critiques  a été très appréciable ! Nous sommes aussi très reconnaissants à tous ceux qui nous ont donné un coup de main lors de la préparation de ce voyage (pour les médicaments, la réalisation de la carte, les équipements perso, la préparation de l'auto, etc....)

 

Avant de vous laisser profiter du beau temps, nous avons une petite « annonce » à faire.

Nous devons revendre le Toyota… si certains d’entre vous sont intéressés, n’hésitez pas à nous contacter ; il est prêt pour repartir à l’aventure, en Afrique ou autre part et n’attend que vous !!!!!

  départ à Roissyarrivée à Roissy

Roissy, à quelques semaines d'écart, le départ et le retour...

 

arrivée à Roissy

 

Et voilà, en vrac, plein de chiffres pour vous donner une petite idée des choses :

-          près de 11 000 km parcourus,

-          66 jours sur le continent africain,

-          9 pays traversés,

-          plus de 3000 spectateurs d’un soir,

-          environ 60 heures à installer et ranger le matériel de projection,

-          plus de 3000 heures de films,

-          2 PV pour excès de vitesse,

-          0 bakchich

-          1 rapatriement sanitaire,

-          0 « dispute » en deux mois et demi !!!

-          aucun soucis matériel sévère

-          une grande envie de repartir !

-          plus de 8000 visiteurs sur le blog, 40 réguliers en moyenne ! avec des « pics » pouvant atteindre 130 visiteurs/jours…

-          plus de 10.000 photos

-          environ 20 heures de films…

-          des milliards de bons souvenirs en tête…

 

                                                         …… entre autre grâce à vous ! Merci beaucoup !

 

 

l'Afrique du Sud, du 19 mai au 6 juin

L'entrée en Afrique du Sud nous ramène un peu plus en Europe. A peine la frontière passée, une fois de plus comme une lettre à la poste, nous trouvons une station service, un bureau de change, un supermarché bien achalandé... une première ! C'est l'occasion de  refaire nos stocks : en effet, nous étions à sec depuis quelques jours ... 

Nous profitons de notre passage à proximité du parc Kruger pour le visiter. Malgré les nombreuses pistes empruntées, nous n'avons vu que très peu d'animaux sauvages. La végétation abondante à cette époque ne nous permet pas d'admirer autant d'espèces que prévu... Mais nous ne nous laissons pas abattre. Nous célébrons dignement l'anniversaire de Jehan avec un bonne entrecôte au barbecue. La viande est ici trois fois moins chère qu'en France et excellente... Pour l'occasion, nous avons invité nos amis Jim, Jack et Overmeer,  rencontrés en Afrique du Sud et avons passé avec eux une très bonne soirée !

Plus nous avançons dans le pays, plus nous nous rendons compte que la majorité des villages est alimentée en électricité. L'organisation des  projections devient donc plus délicate. Ceci ne nous empêche pas de passer de mémorables soirées et même de réaliser l'une de nos plus belles projections : une séance en petit comité dans un hameau du KwaZuluNatal.

Une famille Zulu, vingt personnes environ, nous accueille à bras ouverts, ravie d'avoir du cinéma à domicile. Ils nous offrent du bois pour faire une petite flambée et des nattes pour nous installer. Le lendemain, tout le monde revient autour de notre campement le sourire aux lèvres pour nous remercier : leur reconnaissance nous fait vraiment très plaisir ! Quelle bonheur pour nous de leur avoir apporté un peu de joie ! Nous avons tous été très touchés ; Jehan en particulier. C'est d'ailleurs dans ce village qu'il a décidé d'offrir son maillot de foot du PSG réservé pour son « village coup de cœur » !

Après les adieux chaleureux, le départ est aussi épique que la soirée fut bonne. En effet, notre beau 4x4, qui connaissait des petits problèmes de batterie, refuse de démarrer. Les jours précédents, nous avions pris soin de nous garer en haut d'une pente pour pouvoir repartir le lendemain mais cette fois-ci, impossible..... Toute la famille nous aide donc à pousser notre « légère » monture frisant les 3 tonnes... une fois.... deux fois... trois fois.... avant de réussir enfin à faire rugir le moteur...!!!

Après avoir remplacé la batterie, nous nous élançons dans la direction du fameux « Sani Pass ». Ce col, connu pour ses difficultés de franchissement, est le seul point d'accès à l'est du Lesotho et il n'est accessible qu'en 4x4. Avant de l'atteindre, il nous faut emprunter une petite route goudronnée, une bonne piste puis un chemin pentu coupé de guets... tout ceci dans un paysage de montagne magnifique... Que du bonheur ! et quel spectacle !

Au poste frontalier, une vue imprenable sur le la vallée s'offre à nous. Nous poursuivrons notre route dans ces paysages hors du temps, bordés de huttes et de troupeaux de bétail. Les chèvres et les moutons sont gardés par des bergers vêtus de chaudes couvertures hautement symboliques : ces étoffes sont portées selon le rang social ; par exemple, les motifs représentant des épis de maïs (symbole de fécondité et de prospérité) sont réservés aux chefs... Devant le froid hivernal, nous nous sommes équipés de couvertures mais qui n'avaient d'autre motif que quelques bandes grises clair sur un fond gris foncé... rien de très glorieux !!!

En sortant du Lesotho, nous nous dirigeons vers la région du Cap. Les paysages de prairies montagneuses laissent place aux côteaux plantés de vignobles. Mais, avant de goûter les fameux vins du « Western Cape », nous avons traversé le « Petit Karoo » : désert parsemé de fermes d'autruches. Nous nous sommes d'ailleurs arrêtés dans l'une d'elles pour y acheter des steaks. Eh oui.... si Etienne n'a pas son morceau de viande quotidien, rien ne va, la journée est foutue et son moral en prend un coup !!!! 

C'est dans cette ferme que nous avons pu faire une petite séance de rodéo.... c'était juste à mourir de rire... Oui, oui, vous avez bien compris : nous sommes montés à dos d'autruche !!!! Un court instant certes.... mais ce fut mémorable !!!! En fait, une fois que nous sommes installés sur le dos de l'"oiseau", l'éleveur enlève le sac que l'autruche a sur la tête (qui fait qu'elle se tient tranquille...) et là, elle part dans tous les sens, courant, zigue-zaguant.... ou stoppant net pour essayer de se débarraser de nous ! Nous, nous n'avons que ses ailes pour nous tenir et ça ne fait pas beaucoup. Le temps de tenue en "selle" est très court....  surtout pour Marie-Astrid... la vilaine bestiole l'a projetée dans un mur ! Plus de peur que de mal pour elle mais que de rires pour nous !

 

 

 

 

C'est à Stellenboch que nous faisons notre dernière projection. Une séance particulière dans une salle d'étude dédiée aux enfants du personnel d'un domaine viticole. En Afrique du Sud, les écoles sont fermées pendant un mois pour la coupe du monde ! L'équipe Ciné-Rêve arrive donc à point nommé pour distraire un peu les écoliers forcés à faire l'école buissonnière...

 

 

Nous rendons ensuite une petite visite au "Cap of Goog Hope" où nous en profitons pour faire quelques dernières photos, rendre visite aux pingouins et déguster une bonne dernière entrecôte !

Nous savourons tout particulièrement ces moments avant d'aller conduire, le cœur gros,  notre voiture et tout le matériel au port du Cap.

D'ici peu nous serons de retour en France et même si l'idée de vous retrouver nous réjouit, c'est avec un gros pincement au coeur que nous monterons dans l'avion....

Vous êtes le 38 986ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×